Vous travaillez dans le milieu communautaire ou le milieu de la santé et des services sociaux

Vous pouvez contribuer aux efforts de sensibilisation. Voici des ressources pour faciliter la bientraitance dans votre organisation et pour mieux comprendre ce qui freine les personnes proches aidantes à parler de la maltraitance. 

Les sujets:

Les personnes proches aidantes peuvent aussi subir de la maltraitance

Exemples de manifestations:

Des institutions (réseau de la santé, organismes communautaires, ressources, etc.):

  • Imposer le rôle de personne proche aidante
  • Ne pas transmettre les informations nécessaires à l’accomplissement du rôle
  • Laisser la personne proche aidante se débrouiller seule dans un système complexe,
    en silo, etc.
  • Porter un jugement sur les émotions ou les façons de faire de la personne
    proche aidante
  • Nier l’expertise de la personne proche aidante auprès de la personne aidée
  • Démontrer de la tolérance ou de l’indifférence à l’égard de la maltraitance venant de la personne aidée ou de l’entourage, etc

Automaltraitance (de la personne proche aidante elle-même):

  • S’épuiser à assumer son rôle
  • Être exigeante envers elle-même
  • Se sentir coupable, incompétente ou avoir
  • Sentiment de ne jamais en faire assez
  • Mettre ses propres besoins à l’écart et prioriser ceux de la personne aidée, etc.

De l'entourage (relation familiale biologique ou non, relation d’amitié, etc.):

  • Imposer (obliger) le rôle d’aidant
  • Soutenir de façon insuffisante la personne proche aidante
  • Se désengager des soins envers la personne aidée
  • Être tolérant ou démontrer de l’indifférence face aux comportements maltraitants de la personne aidée
  • Tenir des propos violents ou intimidants
  • Contribuer à l’appauvrissement (laisser la personne proche aidante assumer des frais liés aux soins, etc.)
  • Ne pas reconnaître l’épuisement de la personne proche aidante

Comment faciliter la bientraitance des personnes proches aidantes dans nos organisations?

  • Reconnaître, identifier les personnes proches aidantes de mon organisation
  • Soutenir, outiller et accompagner les personnes proches aidantes
    dès le début de leur parcours
  • S’assurer du référencement des personnes proches aidantes
    vers les ressources dédiées de proximité
  • Aborder avec elles les conséquences à long terme et les risques liés à la proche aidance (isolement, épuisement et maltraitance)
  • Prendre le temps d’écouter et de valoriser leur expérience et leur expertise

Bientraitance envers les personnes proches aidantes

La bientraitance envers les personnes proches aidantes est une démarche d’accompagnement globale. Elle vise à promouvoir leur soutien, l’écoute de leurs besoins, et la valorisation de leur apport, de leur expérience et de leur expertise dans la vie quotidienne afin de prévenir la maltraitance.

Agir avec bientraitance ne prend pas plus de temps.
Pensez-y!

Ce qui freine les personnes proches aidantes à parler de la maltraitance:

  • Méconnaissance de l’existence de la maltraitance envers les personnes proches aidantes
  • Normalisation des gestes et des paroles des personnes aidées (en raison de la maladie)
  • Manque d’information sur les services d’aide peu accessibles aux personnes proches aidantes
  • Peur de l’hébergement ou de la judiciarisation si la personne proche aidante en parle
  • Volonté de ne pas rompre les liens familiaux
  • Dynamique de violence qui perdure depuis longtemps
  • Pressions familiales et sociales de ne rien dire

Vidéos d'informations

Pour y voir plus clair

Des définitions communes:

Personne proche aidante

La personne proche aidante désigne toute personne qui apporte un soutien à un ou à plusieurs membres de son entourage qui présentent une incapacité temporaire ou permanente de nature physique, psychologique, psychosociale ou autre, peu importe leur âge ou leur milieu de vie, et avec qui elle partage un lien affectif, familial ou non.

 

Le soutien apporté est continu ou occasionnel, à court ou à long terme, et est offert à titre non professionnel, de manière libre, éclairée et révocable, dans le but, notamment, de favoriser le rétablissement de la personne aidée, le maintien et l’amélioration de sa qualité de vie à domicile ou dans d’autres milieux de vie. II peut prendre diverses formes, par exemple le transport, l’aide aux soins personnels et aux travaux domestiques, le soutien émotionnel ou la coordination des soins et des services. II peut également entraîner des répercussions financières pour la personne
proche aidante, ou limiter sa capacité à prendre soin de sa propre santé physique et mentale ou à assumer ses autres responsabilités sociales et familiales (Gouvernement du Québec, 2020).

Maltraitance

La maltraitance envers une personne proche aidante provient des institutions, de son entourage ou de la personne aidée.

Elle peut se manifester par des jugements sur leurs décisions et façons de faire, la négation de leur expertise, l’imposition du rôle, l’absence de soutien ou autre, etc.

(Éthier S. et al. 2019).

QuestionnaireWEB-Intro-topBanner

Ce questionnaire d’autoévaluation de la bientraitance et de la maltraitance envers les personnes proches aidantes (PPA) vise une réflexion, une prise de conscience et l’ouverture à des discussions concernant les situations que vous pouvez vivre dans votre rôle de PPA.

 
 

Les personnes proches aidantes ont besoin de votre soutien

RESSOURCES

Ligne AAA (Aide Abus Aînés)
1 888 489-2287

Ligne Info-Aidant
1 855 852-7784

l’APPUI
www.lappui.org

Ligne Info-social
811


N’hésitez pas à contacter un organisme de votre région
pour obtenir de l’aide professionnelle.