Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Lancement du plan d’action gouvernemental

 Proche aidance Québec a été invité au lancement du Plan d’action gouvernemental pour les personnes proches aidantes, qui s’est déroulé le mercredi 27 octobre 2021 à 9h00. Pour visionner l’événement, c’est ici.

Ci-dessous, vous trouverez l’allocution de Mélanie Perroux, directrice générale de Proche aidance Québec : 

 

Proche aidance Québec est heureuse d’assister au dépôt du premier plan d’action gouvernemental pour les personnes proches aidantes.

Depuis plus de 20 ans, Proche aidance Québec regroupe 124 organismes communautaires qui appuient eux-mêmes plus de 42 000 personnes proches aidantes au quotidien. Nous travaillons jour après jour à promouvoir les besoins et les droits des personnes proches aidantes.

Ainsi, nous voyons d’un bon œil ce premier plan d’action gouvernemental, parce que les personnes proches aidantes en ont vraiment besoin.

 

D’entrée de jeu, il faut saluer le travail réalisé par la ministre Blais et les équipes du ministère, qui ont permis de mettre la table à une meilleure collaboration interministérielle et de proposer des mesures transversales qui, nous l’espérons, saurons appuyer et offrir du répit à ces travailleuses et travailleurs invisibles.

Nous voulons également souligner que le plan d’action reconnait enfin le rôle essentiel et l’expertise des organismes communautaires, qui œuvrent sur le terrain auprès des personnes proches aidantes. Après 30 ans à travailler chacun de notre côté, c’est une avancée d’avoir les moyens pour faire converger nos efforts en collaboration entre le réseau de la santé, les organismes communautaires, les ministères et les employeurs. Ce plan d’action déboulonne aussi d’autres silos, puisqu’il reconnait les différentes réalités des personnes proches aidantes, qu’elles soient issues des communautés ethnoculturelles, des Premières nations, de la communauté LGBTQI2S et qu’elles soutiennent un adulte, un ainé ou un enfant, à cause d’une problématique physique, mentale, ou intellectuelle.

 

C’est un plan ambitieux, qui place le Québec comme chef de file dans le soutien aux personnes proches aidantes. Pour nous, ce plan d’action représente un point de départ. En effet, il demeure beaucoup à faire pour s’assurer d’un référencement efficace vers les ressources appropriées et offrir un soutien financier stratégique aux personnes proches aidantes et aux organismes qui les appuient.

 

D’autre part, ce sont 30 % des employés qui sont des proches aidantes. Dans le contexte de pénurie de main-d’œuvre, nous avons la responsabilité de tout mettre en œuvre pour faciliter leur conciliation proche aidance-travail et éviter leur épuisement. C’est un défi important auquel nous devons nous attaquer collectivement.

 

Madame la ministre, vous pouvez compter sur Proche aidance Québec pour contribuer au succès de ce plan d’action. Nous serons au rendez-vous pour suivre avec attention les actions concrètes qui en découleront et être vigilants afin de répondre aux enjeux tant actuels qu’émergents vécus dans le milieu de la proche aidance.

 

Nous avons déjà hâte de nous mettre à l’œuvre au sein du comité des partenaires. L’ensemble des intervenants, incluant les ministères, peuvent également compter sur notre entière collaboration. Tout le monde sera un jour ou l’autre appelé à être une personne proche aidante, parfois même dès l’enfance. C’est pourquoi nous continueront d’être des partenaires constructifs afin que soit reconnu et valorisé le rôle des proches aidants au Québec et des organismes qui les soutiennent.